La mort est mon métier retrace de manière romanesque la vie de Rudolf Lang. Durant son enfance, l'autoritarisme de son
père bigot lui fait vivre un véritable calvaire. A sa mort,Rudolf entre dans l'armée allemande, intègre les Corps Francs
pendant la 1ère guerre mondiale, puis la mouvance d'extrême-droite de l'époque une fois démobilisé.
Repéré par le parti nazi pour ses compétences, il est ensuite invité à prendre la direction du camp d'Auschwitz.
Un "honneur" qui l'amènera en toute logique à avoir sa place au procès de Nuremberg.
Accueil > Spectacles > L'équipe > Contact > Liens> Plan du site et mentions légales :: Tous droits réservés - LNC, 9 rue des Trois Bornes - 75011 Paris :: Site crée par Ko